• La bibliothèque.

    La bibliothèque.La bibliothèque.

    7 heures du matin, une pluie dense vient de l'Océan, enroulée dans un vent cinglant. Tout le monde se regroupe frileusement autour de la médiathèque de Niort.  Une grande bâtisse construite sur l'emplacement d'anciens moulins. Le bruit de la pluie, la chute d'eau, une atmosphère humide d'isolement profond dans le silence de la ville, qui ne s'éveillera que plus tard. Un temps de crachin pour les îles Sandwich, mais pas pour un tournage à l'extérieur. Heureusement, ce matin c'est Intérieur. Bibliothèque pour Lio et Apolline.

    La bibliothèque.

    Dans le scénario, c'est un moment que j'aime, le jeune Lio, la tête dans les exoplanètes avec son univers onirique et ses revues, va rencontrer Apolline.

    La bibliothèque.La bibliothèque.

     

    APOLLINE

    Tu n'as qu'à dire un truc sur là où est né ton père ! Il vient d'une île, non ?

    Lio la regarde sans comprendre. Apolline fronce les sourcils :

    APOLLINE

    Non ? C'est la dame qui nous a vendu la maison qui l'a dit. Nous, on est dans la maison à côté de la tienne... Toi, c'est Lionel, c'est ça?

    LIO

    Oui. C'est craignos comme prénom. Je préfère Lio.

    Cette phrase est devenue culte pour l'équipe car le chef Op s'appelle Lionel.

    Lionel : c'est pas du tout craignos comme prénom!!

    APOLLINE

    Moi aussi.

    LIO

    C'est Madame Laplatre qui vous a parlé de mon père ?

    APOLLINE

    Oui. Elle a blablaté à mes parents sur tous les voisins. Pour ton père, elle a dit que c'est l'homme de l'île Sandwich. Sandwich ? Drôle de nom pour une île.

    Lio est pétrifié, rouge comme une tomate.

    APOLLINE

    Quoi, c'est pas vrai ? Ou j'ai fait une gaffe ?

    LIO

    Non... Si... mon père vient d'une île, c'est vrai. Mais je ne savais pas... que quelqu'un était au courant.

    La sœur d'Apolline s'approche et lui chuchote un truc à l'oreille.

    APOLLINE

    Ma mère m'attend. Tu n'as qu'à décrire cette île. Sa position géographique, la faune, les habitants... Comme le prof a dit. Ça doit être chouette cette île... D'ailleurs, je trouve ce prof sympa. Mais la classe, franchement, pas terrible. À demain.

    La bibliothèque.

    - Je n'ai plus qu'une mèche de sang, dit la maquilleuse.

    - Il faudra lui confectionner des cotons!

    - On va devoir faire sans mèches!

    - J'avais dit plusieurs fois de préparer les cotons!

    La bibliothèque.

    Voici quelques brides de propos pris à la volée sur le plateau :

    - Louciné, qui joue la petite sœur, est en place. Caméra B. 1 ère! Clap! Action!

    - Ça tourne au son!

    -  Elle fait juste l'entrée du champ.

    La bibliothèque.

    - A partir de quel moment, je pick up? (reprise d'un morceau de plan)

    - Quand Apolline se penche, Lio saigne du nez.

    - Ça va ton nez!

    - La mèche de cheveux de Lola!

    - Ça ira, pour le raccord, les cheveux des filles bougent tout le temps!

    La bibliothèque.

     

    -  Juste un pick up quand Louciné se lève. 

    - Positionnements, mets-toi derrière la gueuse

    - 6/3! Pick up, caméra 2 demandée. Silence demandé. Clap, action.

    - Il y a un problème de lumière.

    - Le soleil sort, on avait prévu le temps gris pour la lumière!

    - La bascule est trop rapide!

    - Il y a un problème pour le passage de Louciné, pour le raccord lumière on passe à 5000. Merci!

    - Max, tu attends un peu plus longtemps!

    - Merci!

    - Lola, pas si lentement!

    - La place exacte, le dos dans la même position!

    - Raccord!

    - On garde le silence, s'il vous plaît!

    - Lévon, laisse faire Lola, naturellement, après on prend la lumière!

    - C'était rythmé!

    - C'est très bien Lola!

    - On reste à sa place. On va remettre le sang. Une fois qu'on l'a mis, faut être actif et y aller.

    - On se tient prêt.

    - Scène 4.

    - Avec les deux caméras.

     

    La bibliothèque.

     

    - Lola, si ce n'est pas naturel pour toi "la tête dans les étoiles", ne le dis pas. Passe à la suite.

    - Il y a un silence raccord après cette prise, on garde le silence, s'il vous plaît.

    La bibliothèque.

    C'est un moment que je trouve toujours poignant sur les plateaux de tournage. Ce silence après l'activité intense qui a précédé. Cette nappe feutrée jetée sur les hommes et les objets, un moment dense où le souffle lui même est  suspendu dans la vibration de l'air.

    Figée comme une statue, je regarde le combo à la silhouette noire de corbeau, les grandes baies vitrées, les canards qui s'aspergent d'eau dans le petit canal, les carnets de lecture de mes élèves que je suis en train de corriger comme si j'étais dans une bibliothèque sans l'équipe, sans cette effervescence autour, dans un lieu dédié uniquement à la lecture.

    La bibliothèque.

    Moment de suspension, épais silence, silence raccord.

     

    La bibliothèque.

     

    Pour une fois, tout est tourné à temps. Le public investit la bibliothèque à 13 heures, il est 12 heures 30!! C'est un exploit! Jusqu'à présent, il y a toujours eu deux heures de retard!

    Il faut dire qu'un tournage de court est une épreuve, chaque minute compte. Il faut prévoir 12 heures de tournage pour deux minutes de film par jour!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :