•  

     

    Dans le cadre des Courts du Vendredi, organisé par l'association Fenêtres sur Cour de Bourg en Bresse 2015.

    Il y avait un peu plus d'une cinquantaine de personnes hier (salle bien remplie), et le film a été bien reçu par le public, très apprécié ! Il a ému et a fait rire ! Très bon film ! Nous sommes ravi d'avoir pu le projeter dans notre lieu !

    Bérénice MarsaudChargé de programmationLes Courts du Vendredi.

     

    Superbe court métrage, plein de poésie, frais et émouvant.
    La transformation qui va s'opérer pour le personnage principal à la recherche de son père est certes bouleversante et reste très prenante. L'inquiétude de la mère opposé à la joie de vivre du voisin(père de la jeune fille) contraste bien avec le parallèle des deux pères (du jeune garçon et de son amie) qui tiennent une camionnette de sandwicherie. Bien sûr, on est forcément ému et même bien plus mais pourquoi cela devrait-il poser un problème quand on songe aux grandes qualités de ce film et à la magistrale interprétation de ces acteurs ? Une grande réussite ! Bravo et encore bravo !C. Zeganadin (Paris) 

     

     Merci à vous pour ce très beau film que j'ai aimé pour sa sensibilité, sa joie mêlée de solitude enfantine, son rythme, ses couleurs, ses plans. Encore bravo à vous tous !S. Depentis  


    votre commentaire

  • 1 commentaire
  • Dans la famille Sandwich, je veux la fille

    Magnifque Lola Lasseron qui joue aussile rôle principal dans Lou, journal infime

     Des yeux verts magnifiques, et Louciné est sa soeur dans le film : le tilleul et la menthe, des yeux à mourir.

    La sortie du film est prévue le 8 octobre, l'Homme de L'île Sandwich un peu avant, je pense.

    En attendant vous pouvez toujours feuilleter le numéro de Elle du 14 août.

     


    votre commentaire
  •  

    Dans la famille Sandwich, je veux la mère.

    Une délicieuse interview avec la voix fraîche de Louciné et celle sensuelle et troublante d'Anna Mouglalis.


    Anna et Louciné par esteraude

     

    Une mère tendre, débordée, touchante. Anna Mouglalis joue juste, sans fards, absolument merveilleuse.

     

    Pères et mères

    Une infirmière qui veut le bonheur de son fils, mais qui ne peut lui donner ce qu'il souhaite le plus : un père.

    Pères et mères

     

    Dans la famille Sandwich, je veux le fils.

    Max Baissette de Malglaive

    Une interview dans le train par Louciné, il faut augmenter le son. Mais écoutez bien, il parle avec une telle aisance et une telle maturité!!


    Max et Louciné Blog par esteraude

     Et encore, même s'il faut un amplificateur de son.

    Il explique la joie d'être un acteur. Formidable. Quelle passion!

    Quelle passion!


    Max blog 2 par esteraude

    Il y a aussi le père fantasmé, le héros musclé et tendre vu par les yeux d'un enfant sans père.

    C'est Gérard Boyadjian, l'Arménien qui est venu avec sa petite caméra cachée car il n'est pas qu'acteur, il est aussi cinéaste, il fait des films à l'autre bout du monde et en France avec son frère.

    C'est plein d'humour, cliquez i


    Le making of de Gérard BOYADJIAN par esteraude

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires